Back to blog

Déguster une bière, tout un art


Avec leur grande variété et les multiples choix possibles, il est toujours intéressant et passionnant d'organiser une dégustation de bière. Pour bien s'y prendre, voici quelques conseils.

Tout d'abord, il faut prendre le temps de vraiment déguster votre bière pour apprécier l’expérience à un tout autre niveau. C'est l'occasion de découvrir une complexité de saveurs bien souvent sous estimée.

Occasion parfaite de réunir vos proches pour une session de dégustation qui permet d’apprendre et de découvrir. Voici quelques règles pour la dégustation en 3 grandes étapes :

1. La préparation

Voici quelques recommandations à faire dans les jours ou heures qui précèdent votre dégustation:

- Garder les bières fraiches, mais pas trop froide.
Une bière trop froide perd ses saveurs plus subtiles. Vous pouvez donc sortir la bière 15 minutes avant la dégustation.

- Préparer ses verres.

Utiliser un verre permet de libérer les arômes et le CO2 et facilite l’appréciation des saveur. Chaque bière, en fonction de ses caractéristiques et de son origine bénéficie d'un type de verre différent (voir le guide pour les verres plus bas).

- Prendre le temps et accompagner sa bière

Rien ne remplace le sentiment de la première gorgé de bière (à tel point qu'un écrivain y a consacré un livre!) Prenez aussi le temps d'accompagner votre dégustation de quelques aliments qui pourront accompagner la bière sans altérer votre goût (donc on évite les mets épicés).


2. La dégustation

Pour la dégustation, vous pouvez utiliser une fiche (nous vous conseillons les fiches de l'association des brasseurs maisons américains http://www.bjcp.org accessible ici ou une version plus simple du site Beerologie accessible en français ici)

L’apparence

On commence la dégustation avec les yeux. À travers votre verre,  appréciez l’apparence de la bière. On cherche à identifier deux critères importants ici : la couleur et la clarté. On s'attardera également à la qualité de la mousse. Votre bière devraient bien conserver sa mousse, ce qui est souvent signe de qualité dans la technique de brassage et des ingrédients. Après quelques gorgées, i la mousse aura peut être laissé un dépôt de dentelle sur le verre : la dentelle de Bruxelles est un signe de qualité.

L'arôme

Avant de boire, humez votre bière en agitant doucement le verre. On cherche alors à identifier les parfums
- maltés : céréales, café, chocolat, pain, biscuit, mélasse, noisette
- houblonnés : herbes, fleurs, fruits, résine, poivre 

Le plus simple et d'associer les odeurs  à d’autres que vous connaissez. Aucune gène, vous pouvez trouver des odeurs très variées et parfois très originales.

La saveur

Ce que votre bouche va vous dire sur la bière.  Prenez quelques petites gorgées pour commencer.  

On cherche à identifier le niveau d'amertume, de sucre et si l'alcool est est présent.

En général, à cette étape vous trouverez des similitudes avec ce que vous aviez senti.

Si c'est plus simple pour vous, vous pouvez fermez les yeux. Vous pouvez comparer avec des saveurs d'aliments que vous connaissez :  biscuits, brioche, café, de chocolat, de noix. Ces saveurs sont issues du malt, très présents dans les bières brunes en général.
D'autres bières ont des saveurs d'épices : poivre, cannelle, clou de girofle issues de levures ou présent dans les bières houblonnées.
Finalement, les saveurs de fruits (banane, pomme, poire, pamplemousse) , apparaissent dans certaines bières lors de la fermentation.

Le mouthfeel (impression en bouche)

La bière se caractérise par une sensations en bouche qui n'est pas relié à son goût. Une bière qui a du corps contient souvent des sucres résiduels (qui n'ont pas été transformés en alcool par la fermentation). On peut dire qu'elle est ronde en bouche.  Au contraire, une bière peut être légère et fluide, on dira qu’elle est sèche.

La 'chaleur' en bouche est lié à l’alcool, qui modifie la sensation lors d'une gorgée. Une autre sensation est l’astringence, le sentiment parfois désagréable  comme dans un thé trop infusé ou une banane trop verte ?

Finalement chaque bière peut avoir un niveau de gazéification différent. Pouvez-vous identifier la "taille" des bulles, et le niveau de gazéification?

Votre impression générale

Savoir identifier les différents éléments séparément est intéressant, mais au final, on aime savoir ce qu'on retient d'une bière d'un point de vue général. Concentrez vous sur ce que vous aimez, ce qui vous changeriez et quelles émotions cette bière vous a fait ressentir.

3. Les verres

 Verre tulipe sur pied

Très populaire auprès des amateurs de bière, le verre "Munique" en forme tulipe  permet de relâcher tous les arômes tout en conservant un bon volume de mousse. Designed to trap and maintain the foam head, the shape helps enhance the flavor and aromatics of hoppy and malty brews.
Parfait pour : Bières fruitées, Double IPA, Ale belges, Ales belges, Saison, Bière de Garde, IPA, Pales Ales, Scotch ales, Farmhouse ales

Verre type "belge"

La forme arrondie de ce verre "Bières belges" permet de déployer tous les arômes les plus subtiles. Elle permet de réchauffer doucement la bière dans la main, et sa forme permet de capter les arômes
Parfait pour les bières brunes, type scotch ale, stout, et les bières avec un bon volume de mousse.

Verre Pilsner

Fin, long et serré, le verre type "pilsner" permet de conserver un maximum des bulles à l’intérieur du verre au fur et à mesure de la dégustation. Parfait pour les styles de bières très pétillantes comme les pils thèques, allemandes, les gueuzes, le faro etc…

Parfait pour : Pilsner, Lager, Kriek, Lambic, Pils Tchèque, Gueuze, Faro

 Verre IPA

 

Les bières type IPA connaissent un immense succès qui ne se dément pas depuis plusieurs années. Il était donc évident qu'un verre spécialement conçu pour eux allait voir le jour. Parfait pour préserver la tête de mousse de votre IPA alors que sa forme caractéristique exprime la pleine valeur des arômes de malt.
Parfait pour : IPA.

N'oubliez pas de partager vos photos de dégustation avec la communauté Pack It Up avec le #Packitup